Hypnose ericksonienne

 

Hypnose Ericksonienne

L’Hypnose Ericksonienne porte le nom du célèbre psychiatre américain Milton Hyland Erickson

 

L'Hypnose Ericksonienne tire son nom du célèbre médecin psychiatre américain Milton Hyland Erickson (1901-1980).

La caractéristique principale de l'Hypnose Ericksonienne veut que ce type d'Hypnose soit non dominante et non directive en comparaison de l'Hypnose Classique. Petite remarque avant d'aller plus loin, comme l'indique Olivier Lockert dans son livre Hypnose (Editions IFHE) ; si bien Milton Erickson se veut non dominant il ne reste pas moins directif.

Milton Hyland Erickson, se caractérisait par sa connaissance exceptionnelle de l'être humain, utilisant de toutes les russes nécessaires permettant de venir à bout des difficultés des patients, par une moralité exemplaire, et par une facilité à faire confiance à son intuition et à son Inconscient sans égal.

Techniquement plus complexe que l'Hypnose Classique, l'Hypnose Ericksonienne est l'aboutissement de l'art du langage hypnotique (suggestion indirecte, suggestion paradoxale, confusion, double contrainte, etc) et de la communication multi niveaux (suggestion directe camouflée, saupoudrage, métaphores, contes, anecdotes).

Mais l'Hypnose Ericksonienne est aussi l'art de la planification thérapeutique et de la stratégie de la pratique de la psychothérapie. Nombreux sont les récits où on apprend que les amis ou la famille d'Erickson se mettaient d'accord avec lui, afin de l'aider à mener à bien ses séances.

Comme énoncé plus haut, Milton Hyland Erickson était un psychothérapeute plus qu'intuitif, agissant en complète synchronisation avec ses patients et si bien était le seul à faire de l'Hypnose Ericksonienne (à l'Erickson), certains de ses outils ont été décryptés par Richard Bandler et par John Grindler (l'un mathématicien et l'autre linguiste, à la base de la création de la PNL) rendant l'Hypnose à l'Erickson accessible au plus grand nombre.

Enfin, on peut dire que l'Hypnose Ericksonienne est un outil puissant pour tout thérapeute qui souhaite développer ses capacités de communication et les possibilités de proposer a ses patients lors des thérapies, des solutions qui mobilisent ses ressources inconscientes. Selon Erickson, l'Inconscient étant à lui seul un grand réservoir de connaissances, d'expériences et d'apprentissages.

 

Les suggestions en Hypnose Ericksonienne

En langage Ericksonien on dit que tout ce qui n'est pas une suggestion directe est une suggestion indirecte. Les suggestions directes étant faciles à détecter car elles suggèrent au patient une action à réaliser, comme « asseyez vous » ou « fermez les yeux ». La difficulté des suggestions directes en Hypnose est le risque élevé pour la part du praticien, de se voir refuser la commande. Erickson étant donc un « super malin » et ayant développé des techniques de communication exceptionnelles, nous apprend à contourner les résistances à l'aide de suggestions directes camouffles (quelqu'un dans votre situation ferai mieux en étant assis s'il vous plait), des suggestions indirectes (« et je me demande à quel moment vous allez vous asseoir », de la double contrainte « préférez vous vous asseoir dans cette chaise ou peut-être dans celle qui se situe à mon coté ? », de l'humeur et de la confusion.